24H du Mans Audi Competition R18 e-tron quattro

Audi a préparé une nouvelle R18 pour le championnat d’endurance WEC

Bonjour à tous. Le championnat d’endurance WEC a débuté officiellement la semaine dernière avec les 6H de Silverstone. Je reviendrai prochainement sur les résultats mais commençons par le début. Pour cette nouvelle saison la marque aux anneaux n’a rien laissé au hasard et son nouveau bolide a toutes les cartes en main pour réussir de belles choses.

11114269_795512400533404_4140340098648232409_n

Contrairement à l’année dernière, la marque aux anneaux entrera dans le cercle fermé des véhicules hybrides 4 mégajoules. En effet les ingénieurs d’Ingolstadt ont doublé la capacité de la belle R18 à récupérer l’énergie. C’est évidemment au freinage qu’une grande majorité de cette énergie sera emmagasinée. A la fois dans des batteries mais également dans un volant d’inertie qui peut stocker jusqu’à 700 kilojoules.

Pour renvoyer cette énergie, la marque d’Ingolstadt a prévu un moteur électrique de 272 chevaux sur l’essieu avant. A l’arrière, on retrouve un moteur thermique conventionnel retravaillé cette année pour être encore plus efficient. Le 4.0L V6 TDI développe 558 chevaux et les nouvelles règles concernant la consommation de carburant vont le mettre à rude épreuve.

En effet puisque la belle R18 entre désormais dans le groupe des voitures avec 4 megajoules d’énergie à récupérer, elle devra consommer 2,5% de gazole en moins par tour de piste. De plus les écuries ont désormais droit à seulement 5 moteurs pour la saison.

audir182015_02 audir182015_03

Concernant l’esthétique et l’aérodynamisme, la recherche permanente d’efficience a donné du fil à retordre aux ingénieurs. Le prototype a passé des heures en soufflerie pour réaliser un nouveau système de circulation d’air. Deux grosses entrées d’air devant les roues font leur apparition pour améliorer l’aérodynamisme. Même principe aux roues arrières avec également un aileron retravaillé.

En partenariat avec Michelin et les autres groupes participant à l’élaboration de ce prototype, Audi a conçu deux versions différentes qui seront choisies en fonction du circuit. Enfin, on retrouve à l’avant une nouvelle signature lumineuse grâce aux feux Matrix LED et laser qui donneront aux pilotes un environnement plus serein lors des relais nocturnes. D’ailleurs la sécurité des pilotes ne s’arrête pas aux feux, la monocoque en carbone a été retravaillée et des crash tests ont été réalisés pour augmenter encore les chances de survie en cas d’accident majeur.

audir182015_04 Neuer Audi R18 e-tron quattro noch effizienter

Toute cette technologie et ces avancées sont un vrai challenge pour la marque aux anneaux qui doit en découdre avec des adversaires plus coriaces les uns que les autres. Il ne faut pas oublier également que toute cette recherche réalisée pour la compétition finit par se retrouver dans nos voitures de tous les jours, par exemple la construction légère ultra, les feux laser ou encore les systèmes de récupération d’énergie.

Je termine avec le calendrier WEC de cette année, bien rempli :

12 Avril : 6H de Silverstone (Royaume-Uni)
2 Mai : 6H de Spa-Francorchamps (Belgique)
13-14 Juin : 24H du Mans
30 Aout : 6H du Nürburgring (Allemagne)
19 Septembre : 6H du circuit des Amériques (Etats-Unis)
12 Octobre : 6H de Fuji (Japon)
1er Novembre : 6H de Shanghai (Chine)
21 Novembre : 6H de Bahreïn

Bonne chance Audi !

Via Audi

Commenter

quatre × trois =