Audi Concept

Audi nanuk quattro concept : une nouvelle forme de sport

Bonjour à tous. Je vous ai parlé il y a quelques jours du salon de Francfort et du renversant stand Audi. Parmi les 28 modèles présentés au public pour cette grande messe de l’automobile, la marque aux anneaux a créé la surprise en dévoilant un concept dont aucune information n’avait fuité : l’Audi nanuk quattro.

Audi nanuk quattro concept

Sportif et novateur, voilà les deux termes que j’ai utilisés au premier abord en découvrant les photos de ce concept si particulier. Pour Audi l’idée était de créer une nouvelle forme de sportivité et répondre à un besoin : celui du dynamisme sur tous les terrains. Le pari est réussi grâce à de nombreuses technologies qui permettent à ce véhicule unique d’être à l’aise sur route mais également sur sable, neige ou chemins de terre.

Parlons design d’abord. La firme d’Ingolstadt a fait appel aux designers d’Italdesign Giugiaro (qui ont réalisé entre autres la Maserati Quattroporte, l’Alfa Romeo 159 ou encore la Lancia Delta). Le résultat est étonnant, on remarque tout de suite les lignes marquées et les énormes roues de 22 pouces. A l’avant, le concept arbore une calandre singleframe plate et des feux à matrices de LED qui lui donnent un regard très spécial.On retrouve également de grandes entrées d’air pour aller refroidir les freins qui en auront bien besoin. Une lame en carbone vient terminer cette face avant pour donner encore plus d’appui et de dynamisme à ce concept.

Lorsqu’on tourne autour de cet Audi nanuk, on ne peut s’empêcher de lui trouver des airs d’R8 mélangés avec l’Audi Sport quattro concept. Une ligne courbée vient créer comme une vague au dessus des roues et la grande entrée d’air en carbone juste derrière les portes est là pour refroidir la cavalerie. Près du sol de grand rebords en carbone créent une marche et une entrée dans l’habitacle impressionnante. De plus les portes s’ouvrent vers le haut pour plus d’exclusivité.

Audi nanuk quattro concept Audi nanuk quattro concept

A l’arrière le moteur est tout de suite visible derrière une grande vitre, bien sûr pas de coffre à l’arrière et Audi en a profité pour faire un clin d’œil à la compétition car toute la partie arrière peut être enlevée d’un seul bloc pour l’entretien et les réparations, comme dans les paddocks ! Les feux à LED plats sont entourés par la carrosserie et on retrouve deux sorties d’air en carbone pour évacuer la chaleur du moteur. Les deux sorties d’échappement ovales sont entourées par un gros diffuseur en carbone qui accentue encore le dynamisme. Voici une vidéo qui vous présentera l’extérieur en détails.

Passons à l’intérieur désormais et cette fois c’est la sobriété qui prime. Peu de commandes sont disponibles le conducteur baigne dans une ambiance sportive. Le carbone est omniprésent dans cet habitacle minimaliste. Les commandes sont disponibles au volant ou via la molette MMI sur la console centrale. Pas de grand écran multimédia, le tableau de bord est lui même constitué de trois écrans qui afficheront en temps voulu les informations nécessaires. Concernant les rétroviseurs ils sont également électroniques avec deux écrans placés aux extrémités de l’habitacle et un troisième qui vient remplacer le rétroviseur central en hauteur. Enfin un rangement est disponible pour y poser son portable qui pourra se recharger par induction.

Audi nanuk quattro concept Audi nanuk quattro concept

Mais qu’en est-il du moteur ? Quelle cavalerie peut donner à ce concept du dynamisme et de l’avant-gardisme ? La marque aux anneaux a encore cette fois innové en proposant un bloc 10 cylindres diesel. Le superbe V10 TDI de 5.0L développe 544 chevaux et offre aux 4 roues un couple monstrueux de 1000 Nm. Les performances se retrouvent donc à un très haut niveau : le 0 à 100 km/h est réalisé en seulement 3,8 secondes et la vitesse maximale est de 305 km/h.

Cerise sur le gâteau, les ingénieurs d’Ingolstadt ont énormément travaillé sur l’efficience : ils ont doté ce nouveau bloc TDI d’une gestion thermique novatrice, de l’Audi Valvelift Sytem et ont couplé tout ça à un système quattro modifié et une boîte S-tronic à 7 rapports. Le résultat est une consommation moyenne de 7,8 litres aux 100 km, un record. Évidemment l’utilisation du carbone et de l’aluminium y sont pour quelque chose : malgré le gros moteur le beau concept ne pèse que 1900 kg.

Audi nanuk quattro concept

Évidemment, Audi ne pouvait pas s’arrêter en si bon chemin. Comme pour chacun de ses concepts, la marque aux anneaux innove et propose toujours plus de technologie au service du dynamisme et de la sécurité. Pour ce Nanuk quattro, les ingénieurs d’Ingolstadt ont joué sur le coté tout terrain. La première grande technologie disponible est la suspension réglable adaptative : le débattement est de 70 mm et pourra être réglé directement par le conducteur. Mais ce concept a plus d’un tour dans son sac et Audi a pensé à coupler cette suspension aux différents capteurs du véhicule dont la vitesse, la direction et le GPS. Tout cela permettra au système de régler intelligemment la hauteur de la voiture en la laissant toujours basse sur autoroute quelle que soit la vitesse et en la remontant dès que le conducteur tourne sur un chemin de terre.

Enfin ce concept est muni d’un nouveau système de direction : la direction active intégrale. Non seulement Audi a muni ce Nanuk du système quatre roues motrices, mais également de quatre roues directrices ! Le concept possède donc deux systèmes dynamiques pour braquer à l’essieu avant et à l’essieu arrière. Dans les faits deux actionneurs séparés travaillent de concert pour donner au véhicule des comportements s’adaptant à la conduite : à vitesse modérée et lorsque la voiture est en position basse, les roues arrières s’inclinent de 9 degrés dans la direction opposée aux roues avant, cela implique des rayons de braquage plus petits et une agilité prononcée pour des virages sans accrocs. A haute vitesse, les roues arrières s’inclinent de 2,5 degrés dans la même direction que les roues avant, ici la voiture gagne en stabilité et permet des virages rapides et des manœuvres d’évitement plus sécurisées.

Audi nanuk quattro concept Audi nanuk quattro concept

La marque aux anneaux signe avec ce concept l’entrée dans une sportivité tout terrain et adaptative. J’espère voir un jour quelques technologies issues de ce concept dans les modèles de série, notamment le fabuleux V10 TDI ou encore la direction dynamique aux roues arrières. Bravo Audi.

Via Audi

Commenter

5 × 2 =