Petit tour sur la chaîne de fabrication du puissant TT RS

Bonjour à tous. Depuis très longtemps la marque aux anneaux a mis en avant son savoir-faire en terme de fabrication, d’ajustement et de qualité de finition. Cette qualité est aujourd’hui reconnue très largement par la communauté automobile et c’est toujours un point de différentiation par rapport à d’autres acteurs du marché.

Il faut d’ailleurs être honnête. Lorsqu’on frappe à la porte d’un constructeur premium, plus encore lorsqu’on est à la recherche d’un modèle d’exception, on s’attend à une qualité de fabrication sans faille et plaisante au quotidien. La firme d’Ingolstadt a bien compris cette problématique et rivalise d’ingéniosité pour à la fois plaire à ses clients mais également faciliter le travail de ses employés.

Dans un modèle comme l’Audi TT RS, on rajoute également une pointe d’exclusivité et de sportivité. Le TT RS ne peut pas être un TT comme les autres et doit marquer les esprits. On retrouve des sièges spécifiques, un aileron fixe, des feux OLED en option et une instrumentation unique. Evidemment, on retrouve également un 5 cylindres 2.5L TFSI de 400 chevaux, mais que serait-il sans un habillage parfait ?

Il est très rare d’avoir l’occasion de voir l’envers du décor. Les chaînes de fabrication des véhicules sont très sécurisées et bien protégées. Les employés doivent s’y sentir en sécurité afin d’effectuer leur travail dans le calme et avec tout le savoir-faire qu’ils ont accumulé. Avec le temps, les robots ont également pris une part importante mais il est surprenant de voir ce travail de concert entre l’homme et la machine, pour construire un modèle d’exception, l’Audi TT RS :

Je suis impressionné par le calme qui règne dans cette usine, on a toujours tendance à croire qu’il y a beaucoup de bruit et du mouvement dans tous les sens. Justement tout est calibré et ajusté pour à la fois faciliter le travail des équipes et pour augmenter la qualité. Audi a toujours eu un cran d’avance pour ses finitions, et cette avance n’est pas prête à changer.

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × quatre =

%d blogueurs aiment cette page :