L’Audi R8 enlève le haut

Bonjour à tous. Dans le monde des supercars on peut dire que la ballade est un élément clef. Utiliser une voiture jusqu’à ses limites, c’est tentant mais il faut aller sur circuit. C’est pour cela qu’un grand nombre de belles voitures sont utilisées pour la ballade, et quoi de mieux que de le faire cheveux aux vents.

Audi R8 Spyder

Chez Audi, la supercar s’appelle R8 et la dernière version a déjà trouvé de nombreux adeptes. Le travail était compliqué du coté d’Ingolstadt : parfaire une voiture qui a déjà de nombreux fans et qui fait toujours tourner les têtes. On peut désormais dire que le défi est réussi, la nouvelle R8 est encore plus belle, encore plus performante et fait toujours rêver les amateurs de belle mécanique avec son V10 atmosphérique.

Seulement il manquait encore un élément pour parfaire la nouvelle famille R8 : un toit découvrable pour les amateurs de ballade. Nous savons tous que ce n’est qu’une question de temps avant de voir un modèle se faire enlever le toit, désormais, la belle R8 débarque dans une version Spyder très réussie.

Audi at the New York International Auto Show: Audi at the New York International Auto Show:

On ne change pas une équipe qui gagne chez Audi. Lorsque presque tous les constructeurs réalisent des décapotables avec des toits en dur, la firme d’Ingostadt persiste avec son toit en toile, et c’est toujours ravissant.  Que les plus dérangés soient rassurés, ce nouveau toit a été travaillé pour apporter encore plus de confort et sa durée de vie a également été testée. Il ne faut que 20 secondes pour ouvrir la toile et cela peut se faire jusqu’à 50 km/h.

Audi R8 Spyder Audi R8 Spyder

Les amateurs de supercars le savent bien, réaliser une version décapotable signifie souvent une prise de poids et un comportement dynamique modifié. Une fois encore la marque aux anneaux a tout fait pour tordre le cou aux idées reçues. Niveau poids d’abord la nouvelle R8 Spyder ne pèse que 1612 kg soit 200 kg de moins que l’ancien modèle. C’est évidemment l’aluminium qui est la clef de ce succès, il représente 80%  de la composition du châssis et de la carosserie de cette bombe.

Pour le comportement la torsion du châssis a également été augmentée de 50% et la moteur reste aussi débordant de santé : on retrouve le 5.2L V10 atmosphérique qui développe 540 chevaux. Le 0 à 100 km/h est abattu en 3,6 secondes et la vitesse maximale atteinte à 318 km/h.

Voici une vidéo qui vous permettra de découvrir la nouvelle venue de façon plus détaillée et même de profiter du son inimitable du V10 :

Cette nouvelle R8 Spyder me plait beaucoup, elle a su garder les gênes qui ont fait toute la réussite de la première génération tout en améliorant ce qui devait l’être. Garder le moteur atmosphérique est également un vrai gage de sensations et une belle réponse d’Audi aux détracteurs de l’automobile.

Je terminerai par le dynamisme et la technologie, évidemment ce n’est pas parce qu’elle n’a pas de toit qu’elle ne mérite pas le meilleur des systèmes quattro. Dans sa dernière version la transmission intégrale a gagné en temps de réponse et en possibilités, chaque roue peut être quasiment contrôlée individuellement pour à la fois gagner en sécurité mais également en dynamisme en aidant les prises de trajectoires ou en optimisant la motricité en sortie de courbe par exemple.

Audi R8 Spyder

Pas encore de tarifs pour cette R8 Spyder qui fera ses débuts au public aux Etats-Unis au salon de New-York. J’ai hâte de la voir de mes propres yeux.

Via Audi

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

seize + 15 =

%d blogueurs aiment cette page :