A3 Audi E-tron Modeles de serie A/Q

Audi annonce officiellement l’arrivée de l’A3 e-tron, dynamique et efficiente

Bonjour à tous. Avec l’arrivée prochaine du salon de Genève, les marques automobiles se bousculent pour présenter leur nouveautés. La firme d’Ingolstadt ne déroge pas à la règle puisque ce salon sera une fois de plus l’occasion de prouver son savoir faire et l’avance par la technologie qu’elle incarne. Après le très sportif RSQ3 hier, il est donc temps aujourd’hui de découvrir un nouveau modèle, cette fois tourné vers l’efficience et l’écologie : la belle A3 e-tron.

Pour cette nouvelle déclinaison de l’A3, Audi a décidé de montrer sa vision concrète de la mobilité électrique. Les ingénieurs ont décidé de doter cette version e-tron d’une motorisation hybride rechargeable.

Sous le capot, on retrouve alors deux moteurs : un thermique, le 1.4 TFSI de 150 chevaux, modifié pour l’occasion et un électrique de 54 chevaux, intégré directement dans la boîte S-tronic elle aussi retravaillée. La puissance cumulée des deux donne alors 204 chevaux, un très bon chiffre pour cette familiale compacte. Au niveau des performances, l’alliance de ces motorisations permet à la belle A3 e-tron d’atteindre les 100 km/h en seulement 7,6 secondes et d’atteindre une vitesse maximale de 222km/h.

Concrètement, la nouvelle venue peut fonctionner sur le seul moteur électrique pendant 50 kilomètres et atteindre 130km/h. Le conducteur peut via le Drive Select forcer l’utilisation seule du moteur électrique ou laisser le véhicule choisir le meilleur mode. Les différents calculateurs choisiront alors quel moteur doit être utilisé suivant la charge nécessaire : à basse vitesse et lors des faibles charges, seule la puissance électrique est utilisée. Elle offre un couple généreux et permet des accélérations franches, ensuite si besoin, le moteur thermique entre en jeu et peut également se coupler à la transmission électrique pour créer un mode Boost. Lorsque la pédale d’accélérateur est relâchée, les deux moteurs sont entièrement désaccouplés des roues, c’est un mode « roues libres » qui permet d’améliorer la consommation. Enfin en phase de freinage, le moteur électrique devient générateur et permet de recharger légèrement les batteries.

Extérieurement, quelques éléments permettront à coup sûr de reconnaître cette version e-tron de l’A3. D’abord une face avant légèrement redessinée avec des entrées d’air moins marquées. On retrouve sous le logo Audi la prise permettant de recharger le véhicule et quelques monogrammes « e-tron » parsemés autour de la carrosserie. Les jantes sont spécifiques et le diffuseur arrière également. Les sorties d’échappement sont presque invisibles et on obtient une voiture très discrète, qui cache bien son jeu !

A l’intérieur même combat, on retrouve de l’aluminium et quelques logos e-tron sur le volant, dans le MMI ou sur le pommeau de sélection de vitesse. Le changement le plus visible se trouve au niveau des compteurs : le compte-tours est remplacé par une jauge d’efficience électrique et un indicateur de charge batterie. L’écran central pourra indiquer au conducteur quels sont les moteurs en fonctionnement.

Pour les plus impatients, la première sortie publique de ce nouveau modèle est prévue au salon de Genève dans quelques semaines. Pas encore de prix pour l’instant ni de date de commercialisation mais une chose est sûre, elle va beaucoup faire parler d’elle. Surtout par sa consommation annoncée : seulement 1,5 litres de carburant pour 100 km soit 35g de CO2 par km. Un chiffre qui va faire référence dans le domaine, surtout lorsqu’on sait que cette A3 e-tron cache quand même 204 chevaux sous son capot. J’espère avoir un jour l’occasion de découvrir ce modèle et l’essayer afin de me rendre compte du confort de la motorisation hybride Audi, bravo une fois de plus aux équipes d’Ingolstadt.

Via Audi

1 Commentaire

  • Bonjour
    On l’attend avec impatience un look sympa avec des chevaux sous le capot
    Une consommation et un niveau de pollution annoncé qui je l’espère tiendra ces promesses.
    Une technologie hybride en plein évolution.

Commenter

dix-huit − dix-sept =