Audi Communication

2018 pour Audi : du challenge mais aussi des réussites

Bonjour à tous. Chaque année les entreprises font face a des défis de plus en plus complexes. Il faut dire que les environnements industriels et automobiles sont délicats et chaque pays demande de plus en plus d’engagement de la part des constructeurs. La marque aux anneaux ne fait pas exception, mais les nouvelles sont pour l’instant bonnes.

Du côté des ventes, Audi s’en sort très bien avec 463 000 automobiles livrées dans le monde au 1er trimestre 2018, soit presque 10% de mieux que l’an dernier sur la même période. C’est évidemment la Chine qui tire ces chiffres vers le haut malgré des difficultés stratégiques sur place.

Ces chiffres encourageants ont permis à la firme d’Ingolstadt d’augmenter ses profits et ses revenus de respectivement 4,5% et 6,6% par rapport à l’an dernier, les modèles rois étant le SUV Q5 et la superbe A5, qui ont fait sensation dans les pays asiatiques et aux Etats-Unis.

Ces chiffres rassurants sont clairement inscrits dans le plan stratégique Audi : Vorsprung 2025. La marque aux anneaux vise un revenu atteignant les 10 milliards d’Euros d’ici à 2022, ainsi qu’un changement d’organisation pour mieux servir les pays émergeants et la mobilité électrique. Pour s’assurer une vraie pérennité, Ingolstadt compte également investir massivement pour s’adapter aux nouveaux challenges automobiles.

La seconde partie de l’année va également être très intense pour Audi, puisque la firme lancera en 2018 de nombreux nouveaux modèles. Il faudra donc gérer l’arrivée de ces futurs véhicules mais également l’arrêt des anciens, en gérant les industries et les stocks pour éviter de faire stagner les finances. L’arrivée du futur SUV 100% électrique est également une grande contrainte puisque ce modèle a entièrement révolutionné la conception de l’automobile ainsi que sa commercialisation.

Enfin, le dernier challenge de l’année est l’arrivée de la norme WLTP, qui est là pour assurer une meilleure mesure de la consommation et des émissions polluantes des véhicules. A partir du mois de Septembre, tous les véhicules immatriculés devront être passés sur ce nouveau système de mesure. Afin d’éviter un goulot d’étranglement sur les bancs de tests, la marque aux anneaux a augmenté sa production pour le début d’année afin de livrer un maximum de véhicules avant cette date.

Il faudra néanmoins gérer l’arrivée de cette norme intelligemment puisque dès début 2019, l’intégralité des communications devront prendre en compte ces nouveaux résultats. L’année sera donc complexe mais je suis sûr que les équipes d’Ingolstadt se sont largement préparées pour assurer la satisfaction de ses clients.

Photos : Audi AG

Commenter

trois × un =